Où en est le Handicap en France ?

Le 3 décembre est la journée internationale du Handicap. Elle nous permet de sensibiliser davantage au quotidien des personnes en situation de handicap. Qu’est-ce que le Handicap ? Combien de personne en sont touchées en France ? Quelles structures spécialisées existe-t-il en France ? Quels métiers permettent-ils de travailler auprès de personnes handicapées ? Faisons un point complet dans cet article.

Crédit photo Tover©.
Crédit photo Tover©.

Tout d’abord, focalisons-nous quelques instants sur la loi, car c’est elle qui définit ce qu’est le Handicap.

« Constitue un handicap, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

Source : Loi du 11 février 2005, art. 14

Quid sur les chiffres du Handicap et ses classifications

En France, 12 millions de personnes sont en situation de handicap selon les rapports de l’INSEE. Cela représente environ 24% de la population active dans notre pays. Pour 80% des cas, il s’agit de handicaps « invisibles », qui ne se remarquent pas instantanément.

Il existe différentes catégories de d’handicaps selon l’OETH (Association Objectif Emploi des Travailleurs Handicapés) et le CCAH (Comité national Coordination Action Handicap) : 

·      Le handicap moteur, qui concerne les déficiences causant une gêne ou un empêchement dans les déplacements, la prise d’objets ou même la parole. 

·      L’Autisme, qui est causé par un dysfonctionnement neurobiologique qui va affecter les compétences de communication, les interactions sociales

·      Le handicap mental, qui est une déficience intellectuelle constante et irréversible.

·      Le handicap psychique, qui peut entraîner des troubles du comportement et de l’adaptation sociale comme la dépression, les névroses, les psychoses etc. 

·      Les troubles Dys, rassemblent les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils génèrent. 

·      Le handicap auditif, regroupe les personnes touchées par la surdité, qui est un état pathologique caractérisé par une perte partielle ou totale du sens de l’ouïe.

·      Le handicap visuel, fait référence aux personnes atteintes de cécité (personnes aveugles), ou de malvoyance.

Il existe d’autres catégories en fonction des sources, on retrouve par exemple le polyhandicap et le plurihandicap. 

Combien d’établissements médico-sociaux spécialisés existent-ils ? 

En France, il y a plus de 6200 établissements médico-sociaux spécialisés pour accueillir les personnes en situation de handicap. Ils ont une capacité d’accueil d’environ 510 600 places selon la DREES (Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques).

Quelles structures existe-t-il en France ? (liste non-exhaustive)

·      MAS (Maisons d’accueil spécialisées), 

·      FAM (Foyers d’accueil médicalisés), 

·      IME (Instituts médico-éducatifs), 

·      Foyers d'hébergement/de vie,  

·      SSIAD/SPASSAD (Service de soins infirmiers à domicile pour adultes handicapés)

·      SAVS/SAMSAH (Services d'accompagnement à la vie sociale, médico-social pour adultes handicapés)

·      ESAT (Établissement et service d'aide par le travail)

·      Établissements d’accueil temporaires

·      EEAP (Établissements et services pour enfants ou adolescents polyhandicapés)

·      CAMSP (Centres d’Action Médico-Sociales Précoces)

·      CMPP (Centres Médico-Psycho-Pédagogiques)

·      ITEP (Instituts Thérapeutiques Éducatifs et Pédagogiques)

·      EEAP (Établissements pour Enfants ou Adolescents Polyhandicapés)

·      …

Carte des établissements médico-sociaux spécialisés

Parmi les 24% de personnes en situation de handicap, 6,6% présentent des déficiences intellectuelles.

En 2014, le nombre de personnes accueillies dans les maisons d'accueil spécialisées a augmenté de 5,7% par rapport à 2010. Sur cette carte de France, vous pourrez voir la répartition de la population présentant un handicap en 2017 (source : ANCREAI). 

Taux d'adultes estimés en situation de handicap. 2017, ANCREAI
Taux d'adultes estimés en situation de handicap. 2017, ANCREAI

Où en est-on au niveau de l’emploi pour les personnes en situation de handicap ?

Selon l’IDDHEA, en 2019 le taux de chômage des personnes en situation de handicap atteignait les 18%. Même si ce chiffre reste élevé, la loi du 11 février 2005 concernant l’emploi des personnes handicapées « réaffirme l’obligation d’emploi d’au moins 6 % de travailleurs handicapés pour les entreprises de plus de 20 salariés. » (Source : Légifrance, MDPH). L'objectif étant de rendre les entreprises plus inclusives et de permettre aux personnes en situation de handicap une ouverture au monde du travail.

Certains organismes accompagnent ces personnes dans leur recherche d’emploi, comme :

·      La MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) est une organisation qui vous permet de faire reconnaître votre handicap dans le domaine professionnel. Cet organisme peut également vous proposer une orientation vers les ESAT (Établissements ou Services d’Aides par le Travail), le milieu ordinaire du travail ou des centres de rééducation professionnelles. 

·      Le Pôle Emploi, qui propose un accompagnement durant toute la recherche et propose divers ateliers.

·      Le Cap Emploi, permet un accompagnement spécifique pour les personnes handicapés. 

·      L’Agefiph, propose quant à elle des aides financières et des services pour accéder à l’emploi

Professions liées aux personnes en situation de handicap

Travailler auprès de personnes en situation de handicap est un véritable enrichissement personnel quel que soit les besoins spécifiques des personnes. Allant des troubles du spectre autistique, à la surdité, passant par des troubles de santé invalidant et bien d’autres, l’expérience professionnelle reste singulière. Si vous êtes attiré.e par les professions liées à l’aide à la personne, voici quelques pistes de métiers dans le secteur du handicap.

Listes des métiers travaillant avec des personnes en situation de handicap (liste non-exhaustive) :

·       Accompagnant éducatif et social (AES)

·       Accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH)

·       Assistant de vie dépendance et handicap (AVDH)

·       Éducateur.rice spécialisé.e

·       Moniteur.rice d’atelier 

·       Psychomotricien

·       Ergothérapeute

·       Moniteur-Éducateur

·       Accompagnateur.rice à la mobilité

·       Directeur.rice d’établissement sanitaire, social et médico-social

·       Agent.e de service médico-social

·       Animateur.rice socioculturel

·       Codeur.euse LPC

·       Employé.e à domicile

·       Equithérapeute

·       Infirmier.ère

·       Instructeur.rice pour l’autonomie des personnes déficientes visuelles

·       Professeur.e de langue des signes française (LSF)

·       Régulateur.rice en transport sanitaire

·       Technicien.ne d’équippement d’aide à la personne

·       Transcripteur-adaptateur.rice de documents

·       …

Comment se former aux métiers du médico-social ?

Plusieurs chemins s’offrent à vous pour travailler dans les établissements médico-sociaux spécialisés. Vous pouvez suivre des formations publiques dans des universités (EHESP, IFAP, IFAS…) ou privées dans des centres de formations, et écoles. Vous pouvez également vous orientez vers des organisations telles que la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie) qui propose plusieurs spécialisations complémentaires. Il n’y a pas de chemin tout tracé, toutefois ces métiers demandent une véritable empathie et une sincère volonté de rendre service pour les exercer.

Sources :

Rapport de la DREES 2021 

CCAH  

OCIRP  

CNSA 

INSEE

OETH

ANCREAI

IDDHEA

Mon parcours handicap